Découverte du patrimoine

Croix de Virine à Circourt

Un peu d’histoire :
Bénite le 14 juillet 1933, la croix de Virine a été érigée à la demande du Pape Pie XI qui demandait, dans une encyclique de développer le « culte de la croix ».
Le choix du site résulte du chanoine Michel, curé de Saint Maurice d’Epinal et originaire de Bouxières aux Bois,  qui avait gardé du site de la colline Virine des souvenirs de jeux d’enfance dans un panorama magnifique.

A découvrir sur place :
Un site religieux emblématique
Une vue sur l’ensemble de la vallée (table d’orientation)
Deux parcours pédestres de 6 et 12 km
Des aires de pique-nique

Deuxième vie à Virine grâce aux investissements associatifs :
La croix précédée des 14 stations (petites croix en granit) a fait l’objet d’aménagements par des membres bénévoles de l’association de  la croix de Virine. Ainsi entre septembre 1992 et juin 1994, un aménagement paysager, une restauration des croix, un renforcement du chemin d’accès, la création d’un parking et l’installation d’une table d’orientation permettent aujourd’hui d’offrir au promeneur un véritable havre de paix.
Les membres de l’association, toujours très entreprenants, ont balisé des sentiers, installé des tables de pique-nique et panneaux d’information et continuent à entretenir le site.
Pour contacter l’Association, vous pouvez joindre son Président, Monsieur Gilbert JEANDEL au 03 29 67 66 05


Ecomusée de la brasserie de Ville-sur-Illon

Un peu d’histoire :
Adossé à la Vôge, et dans la douce vallée de l’Illon, le village de Ville-sur-Illon se révèle par son pittoresque et un caractère imprégné par une riche histoire: celle, millénaire, des Seigneurs, et celle, plus que tricentenaire, des Brasseurs…
L’eau, abondante et pure, de la nappe sur fond de grès des Vosges, a été déterminante pour le choix du lieu et la qualité des bières élaborées depuis 1627 par Claudon Voyriot. C’est surtout au XIXème siècle que les brasseries se multiplièrent avec les brasseurs Maudru – Michel – Thouvenot – L’Hôte.
Dans les premières années du siècle, la production de bière atteint 46.000hl./an. Dès les années 1920, avec le développement du panaché, débute la production des limonades et sirops, qui atteindra 10.000hl./an vers 1930. La livraison s’effectuait alors sur plusieurs départements avec d’importants débits sur Troyes et Paris.
Malheureusement, les concentrations d’entreprises qui se sont déroulées après-guerre ont eu raison de la  production  de la bière en 1956, puis du malt en 1966 et des boissons gazeuses en 1975, date à laquelle la brasserie de Ville sur Illon employait encore 33 personnes.

Mémoire de la 2ème DB

13 septembre 1944, Dompaire, une bataille historique:
La 2ème Division Blindée, commandée par le général LECLERC, va jouer un rôle important dans la libération du territoire Français. Principal   acteur de  la libération de Paris le 25 août 1944, elle interviendra en Lorraine, puis en Alsace en « fer de lance » de la 3ème Armée du Général PATTON.
Dès  Contrexéville et Vittel,  les premiers combats sérieux commencent. La bataille va prendre une tournure décisive à  Dompaire/ Ville-sur-Illon car la 2ème DB va devoir affronter la 112ème Panzerbrigade du général  von Schellendorf forte de ses 90 chars de combat.
On cite la bataille de Dompaire comme un des  combats de chars les plus importants de la seconde guerre mondiale sur le front ouest.
La supériorité des Allemands en matériel aurait pu leur permettre de remporter cette bataille. En effet, la 112ème Panzerbrigade  comptait 45 chars lourds de type PANTHER. Ces chars neufs étaient considérés comme les plus performants des chars de combat. Les forces allemandes  comptaient également 45 chars moyens de type Mark IV ainsi qu’un régiment de Panzergrenadier et d’importantes unités support.
Face à la « tenaille » allemande, les forces  françaises présentaient un point faible à Ville-sur-Villon où seulement  7 chars moyens, quelques blindés légers et environ 90 hommes pouvaient s’opposer aux 45 chars allemands et à l’infanterie de soutien.

La victoire remportée par les français est liée à plusieurs facteurs :
– Les équipages des chars allemands sont jeunes et inexpérimentés. La destruction du 2ème char  de commandement de l’armée allemande  va priver les jeunes soldats d’ordres précis leur permettant de combattre efficacement.
– Un groupe de soldats français retrouvera dans un ensemble de papiers en train de brûler un brouillon de message radio qui indiquait les places stratégiques des chars allemands. Ce document permettra au commandant Français d’adopter une stratégie d’encerclement de l’ennemi
– L’intervention de l’aviation américaine sera décisive pour  le cours de la bataille. Dans la dernière heure du combat, avant la décision de repli des troupes allemandes, ce n’est pas moins de 13 chars allemands qui seront détruits!

A ce jour, il vous est possible de :
– Visiter le Relais mémoire de la 2ème DB situé au premier étage de la Mairie de Ville-sur-Illon,  ouvert  le deuxième dimanche du mois, de mai à septembre inclus, et le premier dimanche d’octobre, de 14h et 17h. (En dehors de ces horaires, visites de groupes, sur rendez-vous : 03 29 08 25 90) .
– Découvrir le char Champagne ainsi que la statue de la Vierge érigée en 1946, en reconnaissance, par les habitants de Ville-sur-Villon.
– Se rendre au Mémorial dédié au Général Leclerc et à la 2ème DB, à Madonne et Lamerey.

Village 1900 à Xaronval

Xaronval, typique village des Vosges entre Charmes et Mirecourt, se pare de son cadre 1900 chaque dimanche à partir de 11h durant toute la saison estivale (fin juin à début septembre). Programme des animations en costumes d’époque et démonstrations de vieux métiers.

L’Association des Amis du Valamont vous invite à Xaronval, petit village Vosgien qui résiste encore et toujours au temps qui passe… A 32km au nord d’Epinal, Xaronval est situé entre Charmes et Mirecourt, à seulement 35mn de Nancy.

Des milliers de visiteurs chaque année
Ce n’est pas sans raison si plusieurs milliers de visiteurs sont au rendez-vous chaque année pour apprécier le pain tout juste sorti du four, chiner chez le brocanteur et admirer les savoir-faire d’antan des artisans… www.xaronvalvillage1900.fr

Contact ; 17 rue du Chanoine Houot 88130 XARONVAL 03 29 38 06 27